BUH by PTIT SUSHI

Mon Amour, mes joies, mes peines... Mais aussi mes lectures, mon cinéma, ma cuisine... Et en plus je suis gay... Mais plein d'espoirs...

lundi 26 septembre 2011

C'était bien !

 

Dimanche après-midi Petit Coeur est revenu de son voyage scientifique. Je suis allé le chercher à la gare à 14h20 et nous avons passé la fin de journée ensemble. C'était bon de le revoir une semaine après. A peine parti il était déjà de retour. Comme au bon vieux temps. Mais c'était trop court… 

Par contre ce matin il a pris son train à 10h, on n'a même pas pu déjeuner ensemble. Il est quand même passé à mon travail pour me rendre les clefs. J'ai pu profiter quelques minutes encore de sa présence. Et le voilà parti… Je me suis senti tout bizarre après. Mon Petit Coeur parti, la discussion de la semaine dernière avec mon frère qui fait que je ne plus la possibilité de partir même un week-end, je me suis senti mal, un spleen insondable. Les larmes pas loin derrière. 

Mais bon il faut être fort, c'est comme ça et puis voilà!

Je suis vraiment heureux d'avoir passé ces quelques moments avec Petit Coeur. Je me suis senti bien avec lui, comme toujours. Et même mieux que d'habitude je dois dire, quand je le vois une soirée à Paris, j'ai toujours peur de le déranger de l'embêter. Ici c'est lui qui est venu, donc dans un certain sens, il a décidé de passer un moment avec moi. C'est son initiative. Ce n'est pas moi qui lui ait demander de passer une soirée avec moi comme à Paris où j'ai toujours peur de lui forcer la main. Je me suis senti plus libre en quelque sorte. 

 Qu'est-ce que je suis bien avec lui, c'est fou! 

Je suis toujours sur cette frontière entre l'amour et l'amitié. Il restera toujours mon Petit Coeur, mon ami, mon amour, cet être indispensable à ma vie.

Qu'a-t-il de plus que les autres? Je ne sais pas. Peut-être ce regard enfantin et espiègle qu'il pose sur les choses, peut-être cette timidité malgré parfois une audace qui me sidère? Ces choses qu'il ose faire et que je ne sais pas faire? Et tout ses défauts, ces choses qui m'agacent profondément et m'énervent, mais qui malgré tout font son charme aussi. Et aussi quand il n'arrive pas à faire ce qu'il veut, quand il s'énerve, là aussi il me touche.  Nos complicités, nos sourires, nos rires… 

Parfois je me demande pourquoi? Pourquoi notre relation n'a-t-elle pas pris une autre tournure, une autre direction? Pourquoi ne suis-je pas comme il faut? Que me manque-t-il? Et les autres qu'ont-ils de plus? Et pourtant quelqu'un me disait l'autre jour, la personne qui partagera ta vie aura de la chance. C'est bien mal parti, les deux ou peut-être trois - soyons généreux, mais une seule compte à vrai dire - personnes avec lesquelles j'aurais aimé partager ma vie, n'étaient pas de cet avis on dirait… 

En même temps je me suis senti très proche de mon Petit Coeur, en pensant que j'aurai pu passer ma vie avec lui et en même temps quelques heures après j'ai aussi ce sentiment que non, une relation n'aurai pas pu être possible. Toujours cette ambivalence des sentiments. Et pourtant je tiens à lui. 

Enfin l'amour ne s'explique pas. C'est comme ça et c'est tout! 

Je pourrais citer Kundera " Nous voulons quelque chose de l'autre (l'amour), au lieu de venir à lui sans revendications et ne vouloir que sa simple présence ". J'ai toujours voulu son amour, parfois je le veux encore en sachant que je ne l'obtiendrai jamais, je suis réaliste. Alors je me contente, j'apprécie et je savoure ce cadeau qui est sa simple présence. Aussi courte et éphémère soit-elle. 

En tout cas depuis que je le connais j'ai changé, j'ai évolué, je m'en aperçois. J'ai l'impression d'avoir progressé, avec moi même avec les autres. 

Etrange comme une simple rencontre peut nous changer, changer notre vie... 

 

 

 

 

Posté par Ptit Sushi à 21:59 - Ma Vie de Sushi - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire