BUH by PTIT SUSHI

Mon Amour, mes joies, mes peines... Mais aussi mes lectures, mon cinéma, ma cuisine... Et en plus je suis gay... Mais plein d'espoirs...

vendredi 12 juin 2009

« Departures » de Yojiro Takita

19114682

Daigo Kobayashi vient de réaliser son rêve, il est violoncelliste dans un orchestre de Tokyo. Mais l’ensemble est dissout. Daigo se retrouve donc sans travail et avec un violoncelle acheté à crédit. Il décide donc avec sa femme de retourner vivre dans sa ville d’enfance où il a hérité de la maison de sa mère. Daigo répond à une annonce pour un travail qui propose un emploi d’aide aux départs. Il s’agit en réalité d’un poste d’assistant dans une entreprise de pompes funèbres et non d’une agence de voyage comme il croit. Daigo va accepter l’offre par nécessité financière, sans rien dévoiler à son épouse. Il va donc s’occuper de la préparation des morts et de la mise en bière.

Que dire ? Seulement que ce film est magnifique et qu’il mérite l’Oscar du meilleur film étranger qu’il a reçu. Ce sujet grave et triste des cérémonies funéraires, de la mort, tabou au Japon, est admirablement traité par le réalisateur, YojiroTakita. Tout en douceur et en pudeur, avec beaucoup d’humour, d’amour et surtout un grand humanisme mais aussi de la tristesse et de la nostalgie. Plus de deux heures de grâce où l’on passe du sourire aux larmes. Et je dois avouer que j’ai pleuré… Sans oublier la magnifique interprétation de Masahiro Motoki à la fois burlesque, grave, sérieux et profondément touchant, mais aussi celle des autres comédiens, ils sont tous éblouissants. Les personnages évoluent tout au long du film, Daigo, son employeur, sa femme, et ne sont pas statiques, ce sont des êtres vivants qui vont vivre, changer et grandir sous nos yeux. Même les mises en bière aux quelles on assiste sont toutes différentes d’abord documentaire d’ethnologie, elles deviennent pittoresques, romanesques. La qualité de ce film tient aussi sur le fait qu’il aborde différemment le sujet de la vie et de la mort, de l’amour, de la puissance de l’amour sur la mort. Mais « Departures » n’est pas seulement un film sur la mort, mais aussi sur la vie, sur la famille, la rencontre et la découverte de l’autre. Toute l’élégance nippone est là.

Un chef d’œuvre à ne pas manquer ! 

 

Posté par Ptit Sushi à 21:35 - Un Sushi au Cinéma - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire